L'information : l'histoire, la théorie, le déluge Agrandir l'image

L'information : l'histoire, la théorie, le déluge

978-2-84225-203-8

par James Gleick. (Traduit de l'anglais par Françoise Bouillot.) 416 p., broché, 15,5 x 24 cm

Présentation

24,00 €

Présentation

Cette histoire commence en des temps où, à peine née, chaque pensée, chaque parole, s'évanouissait à jamais. N'échappaient à ce sort que quelques récits transmis oralement, de génération en génération. L'invention de l'écriture, nous dit James Gleick, fut la première révolution de l'information. En permettant de « revenir sur les mots de la veille », de structurer la réflexion, elle changea la conscience humaine.

La seconde révolution de l'information est celle que nous vivons aujourd'hui : commencée avec le télégraphe, le téléphone, passée par l'électricité et l'électronique, elle s'appelle maintenant informatique, ou numérique, elle envahit la vie quotidienne, elle bouleverse la société.

Les sciences n'y échappent pas. Codes, instructions, signaux, les biologistes emploient ces mots tous les jours. L'information devient le principe de référence en sciences humaines, en biologie, en physique quantique, comme l'énergie l'a été pour la physique au XIXe et au XXe siècle.

Pour se repérer dans ce nouvel univers, en comprendre les ressorts, il n'y a qu'à suivre James Gleick. Il nous conduit d'Homère aux tambours africains et à l'ordinateur. Il nous entraîne sur les pas des inventeurs Chappe, Babbage et Morse. Il nous ouvre la porte des intuitions géniales des mathématiciens Gödel, Turing et Shannon.

Dans ce récit où se succèdent anecdotes et explications scientifiques, où s'entrelacent l'histoire des idées et l'histoire tout court, James Gleick, qu'on a appelé le « pape » de la Popular Science, nous donne quelques clés du monde qui nous attend.

—————————————————————————————————————————————————————

Prix 2012 de la Royal Society de Londres avec cette citation de la présidente : « One of those very rare books that provide a completely new framework for understanding the world around us. It was a privilege to read. » (Un des ces très rares livres qui met en place un nouveau cadre pour la compréhension du monde qui nous entoure. Cela a été un privilège de le lire.)

« So ambitious, illuminating and sexily theoretical that it will amount to aspirational reading for many of those who have the mettle to tackle it. » The New York Times. Wow ! Pas facile à traduire. (article complet en anglais)

« James Gleick torsade ces différents fils : l'histoire, la société de l'information, les mathématiques, en un livre vertigineux par son audace, incontournable de par son érudition et savoureux grâce aux petites anecdotes qui le parsèment. » Alexei Grinbaum, La Recherche (article complet)

« Gleick doit sans doute à son travail de reporter et de journaliste scientifique au New York Times ses talents de vulgarisateur qui lui font si bien mêler les explications techniques, la narration, la mise en scène de personnages habituellement réduits à des noms dans les dictionnaires, et qui lui ont valu le titre de “Pope of popular science” (pape de la vulgarisation scientifique. C'était évidemment une gageure de vouloir faire une histoire de l'information car, en son sens large, elle recouvre quasiment, et depuis toujours, toutes les activités humaines. » Robert Maggiori, Libération. (article complet)

« Un essai brillant et savoureux... Avec une grande clarté, pas à pas, l'auteur détaille les mille et une avancées qui ont métamorphosé notre rapport au monde. Ces bonds technologiques et culturels qui forgent à notre insu notre manière de penser. » Véronique Radier, L'Obs (article complet)

—————————————————————————————————————————————————————–––––––––––––––

 

Commentaires

Donnez votre avis

L'information : l'histoire, la théorie, le déluge

L'information : l'histoire, la théorie, le déluge

par James Gleick. (Traduit de l'anglais par Françoise Bouillot.) 416 p., broché, 15,5 x 24 cm

Donnez votre avis

8 livres dans la même collection