L'inégalité nuit gravement à la santé (hiérarchie, santé et évolution) Agrandir l'image

L'inégalité nuit gravement à la santé (hiérarchie, santé et évolution)

978-2-84225-063-X

par Richard Wilkinson.
Traduit de l'anglais par Oristelle Bonis. 88 p.

Présentation

5,00 €

Présentation

L'inégalité tue. La mortalité précoce est plus forte là où les inégalités de revenu sont les plus marquées. Dans l'administration britannique, la fréquence des maladies cardiaques mortelles peut être trois fois supérieure au bas de la hiérarchie qu'au sommet.

« Pourquoi sommes-nous si sensibles, non pas tant à la pauvreté dans l'absolu et aux mauvaises conditions matérielles, mais bien à l'inégalité? » demande Richard Wilkinson. Des comportements sociaux aux désordres organiques, les enchaînements sont complexes, mais on peut en donner une idée en expliquant que l'inégalité produit en permanence de l'anxiété sociale}, une anxiété qui s'apparente au stress, comme le montrent les enquêtes sanitaires et les expériences menées sur des groupes de singes. Le stress, c'est dans la nature la réaction immédiate de l'organisme à l'agression. Mis en place par l'évolution dès l'origine des vertébrés, le stress met toutes les fonctions vitales au service du combat (ou de la fuite). Bouleversement biochimique sans conséquence pour l'organisme s'il est de courte durée, mais néfaste s'il devient chronique.

Ce travail très sérieusement documenté aura une influence profonde sur les débats politiques, dans une Europe qui connaît depuis une ou deux décennies un fort accroissement des inégalités.

Commentaires

Donnez votre avis

L'inégalité nuit gravement à la santé (hiérarchie, santé et évolution)

L'inégalité nuit gravement à la santé (hiérarchie, santé et évolution)

par Richard Wilkinson.
Traduit de l'anglais par Oristelle Bonis. 88 p.

Donnez votre avis

21 livres dans la même collection