Le dilemme du prisonnier Agrandir l'image

Le dilemme du prisonnier

978-2-84225-143-7

par William Poundstone. Traduit de l'anglais par Oristelle Bonis.392 p.

Présentation

15,00 €

Présentation

Sauter les tourniquets du métro ? Rouler dans les couloirs d'autobus ? Polluer sans payer ou pêcher les dernières baleines ? Est-il vraisemblable que dans toutes ces questions où intérêt individuel et bien collectif sont en conflit on retrouve la même structure mathématique, 4 nombres rangés dans un certain ordre et enfermés dans un petit tableau carré ?

En analysant le comportement des joueurs de poker, von Neumann, le père de l'ordinateur et l'une des plus brillantes intelligences du siècle, élabora la théorie des jeux à somme nulle (où ce que l'un gagne, l'autre le perd). John Nash, dont la vie a inspiré le film Un homme d'exception, montra quelle est la meilleure façon de jouer dans un jeu à somme non nulle (un gain collectif ou une perte collective sont possibles). Flood et Dresher découvrirent, avec le dilemme du prisonnier, que la «meilleure solution» de Nash, si elle est appliquée par tous, peut mener au pire pour tous.

Tout cela se passait dans les années 40 et 50, entre la mise au point de la bombe atomique et le début de la guerre froide, quand von Neumann et Bertrand Russell défendaient l'idée de la guerre préventive – catégoriquement rejetée par l'administration Truman. Inventé peu après que les Soviétiques aient à leur tour construit la bombe atomique, le dilemme du prisonnier devint rapidement une allégorie de la course aux armements, et la théorie des jeux devint un outil controversé de la stratégie – alternativement accusée de justifier la course aux armements ou mise en avant comme le seul espoir de l'arrêter.

De l'enfance de von Neumann à la crise des fusées de Cuba, Le dilemme du prisonnier retrace ainsi l'histoire d'une idée révolutionnaire – aujourd’hui à l'œuvre en économie, en biologie, en sociologie – qui a été célébrée comme un des temps forts de la pensée du XXe siècle.

Commentaires

Donnez votre avis

Le dilemme du prisonnier

Le dilemme du prisonnier

par William Poundstone. Traduit de l'anglais par Oristelle Bonis.392 p.

Donnez votre avis

21 livres dans la même collection